Un sauna ambulant

Dimanche 25 Avril (plus tard)

Et voilà ! Dernier coca, dernier passage aux toilettes et nous voilà repartis avec nos gros sacs sur le dos. Nous arpentons pour la dernière fois ces ghâts qui font la célébrité de Varanasi. C’est avec humour que nous répondons aux demandes pressantes de toutes ces personnes proposant bateau, cartes postales et autres massages.

Ces ghâts ne désemplissent jamais, et c’est l’occasion pour de nombreux jeunes de se retrouver pour jouer. Sam, d’ailleurs, manque de se faire assomer par une balle perdue !


Nous arpentons les rues principales et négocions un vélo-rickshaw pour nous rendre à la gare des bus.

Une fois sur place, nous partons à la recherche du El Parador pour prendre un dernier repas qui se composera d’une soupe délicieuse et de deux chapatis pour la route. On se ravitaille également en eau et nous voilà chargés d’un coca en plus.

L’heure du départ approche et nous voici devant l’engin. 19H00, le véhicule démarre pour 10 heures de route…Il fait aussi 50°C à l’intérieur et le cuir des vieux fauteuils nous colle à la peau. Le peu d’air que nous avons, c’est en roulant. Sauf… qu’à chaque heure, le bus s’arrête pour au moins une demi-heure et la chaleur nous enveloppe, surtout qu’on est les uns sur les autres.


Ajoutons à cela la route chaotique….. le trajet risque d’être fort long !