Le parc de Skaftafell


Vendredi 23 Juillet

Quel luxe ce matin ! On se paie de l’eau chaude à la douche, bien qu’au final, elle soit un peu tiède. Autant dire que ça réveille. Surtout qu’il n’y a que 5 minutes et 30 secondes d’eau tiède, il faut se dépêcher pour ne pas en perdre une goutte !

La pluie sera notre compagne de route….

Nous faisons le plein à Kirkjubaejarklaustur (atchoum !), et nous atteignons le parc de Skaftafell d’où nous pouvons avoir une vue magnifique sur les glaciers. Sam insiste pour faire une balade d’au moins 6H… pas vraiment motivée vu le temps !


Après un peu de grimpette, nos yeux peuvent admirer les langues de glace qui nous font face, mais quel dommage que les gros nuages de pluie cachent les sommets blancs.

Durant assez longtemps, nous marcherons à travers la lande, et la bruyère des montagnes, sous la bruine de pluie qui nous humidifient. Le brouillard nous entoure, et nous ne distinguons plus grand-chose autour de nous. Seulement quelques petits mètres. Le jaune des fleurs égaie un peu cette vision grise et verte de la montagne. A la fin de cette boucle, on peut apercevoir quelques cascades et une ancienne bergerie pour ceux qui ont encore des pieds. Nous aurons fait 17 km et 500 mètres en 5H40. Après les 18 Km d’il y a quelques jours, un exploit pour mes genoux ! Ils râlent, mais contre toute attente, ils survivent (du moins pour l’instant !).

Néanmoins, la journée s’achève sur un arrêt pour admirer le Svinafellsjökull, une langue de glace bleutée qui se jette dans un lac. L’Homme semble bien petit face à ces petites merveilles épurées, à la couleur fascinante.



Nous camperons non loin de là. Quel bonheur de planter la tente en face d’un énorme glacier…