Holar, églises et fermes…


Vendredi 30 Juillet

Dès le matin, nous longeons la côte puis rentrons dans les terres, direction Holar.


Holar, c’est un petit hameau qui possède cependant la première église en pierres d’Islande. Celle-ci a la particularité d’avoir une pierre de savon comme pierre baptismale (qui n’est pas originaire de l’île). Nous avons été surpris par le sympathique accueil très chaleureux que nous réserve l’homme d’église. Il a même appris quelques mots en français pour nous souhaiter la bienvenue et nous donne une plaquette pour nous expliquer toute l’histoire de l’église. Autant dire qu’Holar est certes tout petit, mais qu’il chouchoute son bâtiment historique et ses visiteurs. Surtout que toute la visite est gratuite (les dons sont acceptés évidemment), et nous laissons un petit mot dans le guestbook !
Plus haut, nous visitons une ferme d’antan, elle-aussi gratuite. Cette ferme a de l’herbe comme toit, histoire de bien isoler et l’intérieur m’a l’air bien douillet !

Nous descendons ensuite jusqu’à Varmahlid où l’on peut voir non loin de là une église de tourbe au milieu des anciennes tombes. Et un peu plus au nord se trouve la ferme de Glaumbaer, vaste ferme de tourbe reconstituée. Certaines pièces et l’extérieur sont gratuits, par contre, l’intérieur même de la maison est payant, dommage !


Nous partirons ensuite pour la péninsule Skagi, traversant Saudarkrokur au passage. Nous prenons les pistes qui longent les côtes, espérant voir quelques phoques… Eh oui, nous arrivons dans la région où les phoques sont censés pulluler !

Nous en verrons deux, au loin, utilisant le zoom de l’appareil photo pour confirmer leur présence… Pas plus ! Pourtant, dans la région, on dit à qui veut l’entendre qu’on en voit à coup sûr, et des tonnes ! Même l’arrêt au phare de Framnes se révélera infructueux, lieu qu’ils aiment fréquenter… normalement ! On profitera plus des orgues basaltiques, se dressant en arène plutôt que des boudins vivants tant recherchés ! Il y a quelques ruines d’anciennes maisons en tourbe aussi dans le coin…


Nous finissons par descendre vers Blonduos avant de partir pour la péninsule de Vatnsnes, espérant y voir plus d’animaux le lendemain…

Dernier arrêt pour grimper sur Borgarvirki, une ancienne forteresse de pierres nichée sur un rocher. Le lieu est vraiment en ruine… On y voit juste quelques empilements de pierres… Il n’en faut pas plus à Sam pour qu’il se lance dans la construction d’un petit bonhomme qui restera sa mascotte pour le reste du voyage (enfin en souvenir) du nom de Houba ! Peut-être qu’il se dresse encore face au vent aujourd’hui…


On dressera notre tente encore au milieu des moutons ce soir, autant ne pas perdre les bonnes habitudes !