Un requin pour dire au revoir !

Dimanche 8 Août

Obligation de mettre le réveil aujourd’hui, pour être à l’heure dans nos rendez-vous matinaux.

Nous débarrassons la voiture de toutes nos affaires et nous nous rendons dans la station N1 la plus proche pour lui rendre une belle allure, tout en lui remplissant le ventre d’essence. Nos efforts ont payé puisque nous ne paierons aucune commission lorsque nous la rendons à l’agence (malgré quelques bosses et rayures, mais apparemment, c’est passé inaperçu, et tant mieux !).

Voilà, nous sommes redevenus piétons ! On profite d’être près du centre-ville pour nous balader.

Sous le soleil, nous longeons The Pond, un grand lac où l’on peut voir mouettes et oies se battre les miettes de pain que leur lancent les petits islandais. On ira au City Hall pour voir une immense carte en trois dimensions de l’Islande. Nous refaisons notre voyage avec des yeux nostalgiques et prenons conscience parfois à quel point nous étions en altitude.


Nous remontons vers le vieux port, et là… Sam me propose un énorme dilemme : un 2e tour de whale watching ? J’hésite, est-ce que ça vaut vraiment le coup ? On finira cependant par booker notre tour à 14H avec la compagnie Elding (on bénéficie de 10% de réduction tant qu’à faire !).

En attendant l’heure fatidique, nous irons voir le marché aux puces local ouvert seulement le week-end. Morceaux de macareux, dégustation de requins et des pulls islandais un tout petit peu moins chers sont au rendez-vous ! Il y a de tout : livres, DVD, vieilles collections de cartes postales ou de timbres… Un vrai paradis pour qui cherche quelque chose sans savoir quoi !

A présent, c’est au tour des baleines ! Le bateau est plus gros et les boissons sont en vente plutôt qu’offertes. Le tour est beaucoup moins familial mais il paraît qu’il est garanti de voir quelque chose….

On observera des petits rorquals, les mêmes qu’à Husavik. Sur cette mer agitée, il n’est guère facile de les voir sortir de l’eau ou de les cadrer pour la photo. Les orques et les baleines à bosse sont parties, les macareux aussi. Rien de très excitant, Husavik est beaucoup mieux à tout point de vue…. Jusqu’au moment où un requin pèlerin (le plus gros des poissons), curieux de notre navire vienne nous dire bonjour ! La magie est de retour ! Il est énorme et nous avons pu l’observer durant un bon moment (jusqu’à ce qu’il s’en aille en fait). C’est une chance, car le requin-pèlerin est en voie de disparition et il est plutôt rare de les observer. Contrairement à certains de ses cousins, il n’est pas du tout dangereux ou agressif, et c’est un gros mangeur de.. plancton !


Après ce tour, on se balade pour voir les restos du coin. Nous choisissons une gargote qui propose soupe de poissons (à la crevette) et brochettes de poissons (ainsi que de la baleine). On ne goûtera pas au mammifère (pas après les avoir observées !), mais on choisira du bon saumon et des coquilles Saint-Jacques. De quoi clore en beauté notre tour gustatif d’Islande !


Nous rentrerons à pied au camping, on apercevra l’église de Reykjavik.

Ca y est, nous faisons nos sacs, on donne nos dernières victuailles en les laissant dans la cuisine commune du camping, et on se couche… Dernière nuit en Islande…. Nous partirons dans la nuit par le bus menant à l’aéroport (inscriptions à la réception du camping).

Adieu l’Islande, bonjour la France !

A quand le prochain voyage ?