Snorkelling aux îles !

Tortues en mer

Samedi 16 Avril

La grasse matinée ne sera pas pour aujourd’hui !

Masque et tuba en poche (enfin, façon de parler), nous prenons le bateau qui va nous emmener voir les plus beaux endroits sous-marins.

Nous pourrons contempler à loisir nombre de poissons multicolores : poisson-perroquet, poisson-clown, bénitiers… Le principe est simple : nous arrivons à un point de snorkelling, le bateau s’arrête, nous plongeons et nous pouvons à loisir contempler les animaux aquatiques ou encore les coraux en nageant dans les environs…

Poissons Multicolores

Quelle ne fut pas ma surprise, quant au deuxième point, nous plongeons pour contempler et nager avec des tortues de mer ! Ce moment fut tout bonnement magique, surtout quand cette dernière remontait lentement à la surface sans crainte, sans peur et nous pouvions ainsi l’accompagner jusqu’à la surface… Pour le coup, nous étions plongés dans un autre monde….

Outre les tortues et les poissons, un des points est connu pour ses requins… Alors, là, attention ! Les requins de récif suivent un chemin bien précis, et en fait, jouent dans les courants proches de la côte ! Ils sont très rapide, donc il faut être bien attentif pour les apercevoir, surtout qu’ils se marient très bien avec le fond marin (sinon, vous n’avez pas vraiment à craindre les morsures ou autres hein, ce ne sont pas des requins blancs non plus et tant qu’on ne les agresse pas, il n’y a aucune raison pour qu’ils deviennent fous !)

Dernier point de snorkelling

Notre tour de snorkelling aura duré pas moins de 4H et sur le chemin du retour, Sam demande au boatman de nous déposer à Long Beach.

Cette longue plage a des allures d’Ibiza avec tous ses bungalows alignés, vendant les mêmes choses, aux mêmes prix, ses parasols plantés en rang d’oignon, ses touristes cramant au soleil et l’absence d’arbre et d’ombre…
On mangera un bout, bien que le prix des boissons soit exorbitant ! Puis nous reprenons la route.

De là, à 5 minutes à pieds, on se rend à Coral Bay, par un chemin de pierre, facilement praticable. Les travaux vont bon train, le tourisme va devenir de plus en plus intensif dans le coin, et les îles Perhentian perdront bientôt de leur tranquillité…

A Coral Bay, la mer est beaucoup plus calme, il y a plus d’ombre aussi, même si les bateaux s’alignent. On y fait un peu de snorkelling, sans voir bien grand-chose et nous partons en direction du nord.

Le plan, c’est de longer la côte pour arriver jusqu’à la Turtle Beach et de là nous rejoindrons notre hôtel. Et sur le chemin, on en profitera pour visiter les nombreuses plages. Il paraît que c’est possible, affirment les locaux.

Plage du trajet

Mmmm… Notre chemin de retour prend d’étranges allures : on passera par les rochers, plus ou moins escarpés, et si des fois, on trouve vraiment de petites plages perdues et magnifiques, il faut vraiment le mériter pour y accéder (à pieds, sinon vous avez tout le loisir d’y aller en bateau….). Après moults efforts, nous arrivons sur Romantic Beach.

Une superbe plage de sable blanc s’offre à nous, isolée, aux eaux merveilleuses. Dans les arbres, une bouteille est accrochée avec le souvenir d’une demande en mariage s’étant faite ici… Sam y verra un requin et après un peu de repos, nous repartons vers notre traversée des îles.

Le hic, c’est qu’on ne peut plus passer par les rochers, trop de précipices… Il faut donc passer par la jungle, ce qui n’est en rien rassurant. Par ci, par là, on peut peut-être voir une trace d’ancien sentier, mais tout ceci s’efface bien vite, le soir commence à tomber et nous avons comme seul point de repère la mer à notre gauche.
Juste avant le coucher du soleil, après maintes récriminations de ma part et quelques écorchures sur les jambes, nous arrivons à Adam & Eve Beach, où le chemin pour revenir à l’hôtel est balisé (ouf !). Nous y serons en dix minutes, moi épuisée, Sam toujours aussi motivé (mais comment fait-il ?).

Coucher du Soleil

A la nuit tombée, nous arrivons à notre bungalow où je prends un bon moment pour me rincer de tout ce sel. Mauvaise surprise : malgré une crème solaire écran total indice + de 50, le snorkelling aidant un peu, le soleil a méchamment cramé l’arrière de nos jambes (hey oui, la partie du corps juste immergée et toujours visible au soleil quand on regarde les fonds marins…).

Mais le repas du soir a des allures de festin, le jus de pastèque frais est divin, tout en discutant de notre programme du lendemain.

La nuit de repos sera amplement méritée dans tous les cas !