Singapour ouvre ses portes

malaisie_14

Vendredi 22 Avril

Aujourd’hui et demain, nous passons la journée avec Damien, le cousin de Sam, et Erline, son amie qui est Singapourienne. Et Erline, elle connaît sa ville comme sa poche ! Et quelqu’un qui fait visiter, ça, c’est reposant ! Elle nous a même préparé tout un programme !

On se retrouver vers 10H30 au zoo de Singapour. Jour férié oblige, il est blindé ! Mais ce qui est le plus surprenant, c’est qu’une fois à l’intérieur, tout le monde peut entrer et personne ne se marche dessus !
Le zoo est bâti sur le principe ma foi fort simple du « pas de cage » même si évidemment, les animaux sauvages ne peuvent sortir de leur territoire alloué : grillage, vitres, eaux, ravins artificiels cachés mais présents… Toutes les astuces sont bonnes à prendre !

Le zoo propose à la manière de Disneyland des « mondes » à visiter : le monde des reptiles, le monde des singes… Etc. Ainsi que des shows (le show des éléphants, des otaries…).

Jaguar Sponsorisé

La balade est rafraîchissante dans l’atmosphère étouffante de Singapour et on voit bien que le zoo prend soin de ses animaux. Malgré tout, les félins n’ont guère de place. Le zoo est célèbre aussi pour son couple de tigres blancs et souvent les animaux sont « sponsorisés ». Le jaguar est sponsorisé par la marque Jaguar… etc.

Nous retournons au cœur de Singapour en taxi (les taxis sont très abordables dans cette ville), plus exactement dans Little India avant de se rendre au CBD (le quartier d’affaires) célèbres pour ses tours mais aussi pour son histoire. Erline nous explique que ce sont sur les rives de ce fleuve que les premiers comptoirs anglais prirent place, et le quartier tente de conserver un peu cet aspect colonial, même si les anciens comptoirs sont à présent des restaurants de luxe.

CBD COlonial

On se balade dans le coin, tandis qu’Erline nous explique l’histoire et les coutumes de son pays, parfois étranges à nos yeux d’occidentaux mêlant à la fois superstition et sens pratique des affaires.

Far East

Nous quittons nos guides pour nous balader dans Chinatown, alias le Far East. Sur cette place, une grande assemblée de Chinois ont adopté la culture cowboy et danse le line dance. On se regarde, on se promène, puis on se paie une petite pause internent dans un cyber café climatisé.

Nous retrouvons nos guides peu de temps après qui nous emmènent manger japonais ! Même ici, la haute technologie est présente : on peut commander via un écran tactile ! Le futur au bout des doigts… !

Dans la soirée, on se promène sur Arab Street, on se pose dans un café dont la spécialité est de proposer en plus de cocktails de la Shishah (Narguilé en français !). Vous avez tous en tête l’image de la chenille bleue d’Alice au pays des Merveilles ? Parfait ! Car nous l’imitons fort aisément. On choisit son parfum, si on le veut fort ou plutôt léger. On aspire jusqu’à ce que l’appareil émette des bulles et on souffle ensuite la fumée une fois que le parfum fruité nous a envahis la bouche… Bon, Sam ne s’y essaiera pas, mais je le fais pour deux : toute une expérience !

Suite à cette fin de soirée, nous rentrons dans notre hôtel miteux mais pas cher pour se reposer et mieux se retrouver le lendemain !