Doctor Fish à Kuala Lumpur

malaisie_16

Dimanche 24 Avril

On se lève très tôt ce matin pour prendre le bus en partance pour Johor Bahru. Si vous devez quitter Singapour, ne payez que ce trajet là ! En effet, à Johor Bahru, en Malaisie, les tickets de bus sont bien moins chers ! Autant faire une étape (de toute façon obligatoire) à cette gare de bus !

Nous retraversons les frontières avec tout le même tatouin. C’est long, mais heureusement tout se passe bien !

Une fois arrivés à Johor Bahru, nous trouvons facilement un bus pour nous emmener à Kuala Lumpur. On arrive à la gare routière de la capitale vers 13H. Mais attention ! Ne pensez pas rejoindre le centre de Kuala Lumpur à pieds, nous sommes très loin dans la banlieue sud… Comme si vous vouliez rejoindre le centre de Paris depuis Antony, voir Orsay…

En fait, de la gare routière, il faut prendre le LRT et de là, on arrive facilement dans des lieux familiers.
On décide de revenir à notre premier hôtel, dont la position stratégique est assez pratique en tant que voyageur.

Quand il pleut, il pleut !

Nous avons l’après-midi pour visiter Kuala Lumpur. On ira se balader dans Chow Kit, le marché populaire.
On déambule entre les étals, les présentoirs, les têtes de vache s’alignent et on achète des montagnes de fruits ! Les locaux plaisantent en nous demandant si nous voulons ouvrir un magasin de fruits.

Tete de Vache

On dépose tout ça au Lok Ann Hotel et on repart vers le Market Central. Il s’agissait auparavant du marché populaire (déplacé à présent à Chow Kit), remplacé par des boutiques pour touristes. On trouvera enfin nos cartes postales, pas trop kitchs.

Les affreux Doctor Fish !

Sam essaiera le massage des pieds par les doctor fishs, ces petits poissons sans dent affamés. Je passe mon tour, c’est plus fort que moi : leurs yeux sans vie et leur bouche béante ont raison de mon courage, j’ai l’impression d’avoir affaire à des hordes de zombies !

Nous prenons notre dernier repas chez un Indien pas loin et on rentre à l’hôtel pour y passer notre dernière nuit. Demain, nous serons de retour en France.