Sur la route de Singapour

malaisie_13

Jeudi 21 Avril

Nous quittons Tioman peu de temps après notre petit déjeuner par le ferry de 10H. On nourrissait les poissons près de l’embarcadère en l’attendant, mais d’un côté, c’est un véritable avantage d’être à l’hôtel le plus au nord : on est sûr de grimper sur le bateau, il n’y a encore personne dedans !

Encore des poissons !

Le ferry nous ramène à Mersing après deux heures de traversée. Sur la terre ferme, nous retournons à l’agence qui nous avait vendu nos tickets pour le bateau pour prendre cette fois-ci des tickets pour le bus en partance pour Singapour.

Journal de Bord

Le bus n’est pas direct, il n’y a pas le choix. Il s’arrête forcément à Johor Bahru où on nous fait prendre une navette qui nous emmène au Checkpoint de la frontière malaise. On reprend de nouveau un bus pour nous faire traverser le pont pour arriver au checkpoint de la frontière singapourienne et enfin, encore un bus qui cette fois-ci, nous emmène jusqu’à la gare routière de Little India, le quartier indien au cœur de Singapour.
Le plus dur commence ! Nos sacs sur le dos, nous arpentons les rues de Singapour à la recherche d’un hôtel à prix abordable. Ici, tout est cher par rapport à la Malaisie. Et manque de bol, notre premier choix est fermé depuis 4 ans (comme quoi, le Guide du Routard ne se bonifie vraiment pas avec l’âge). Retour à la case départ, où nous vérifions sur le chemin si notre second choix est ouvert : le Hawaii Hostel.

Gagné ! Cet hôtel a la réputation d’être le moins cher de Singapour et pour cause : il propose des chambres doubles avec douche (mais pas de WC) pour 48 dollars singapouriens. Une véritable affaire quand le prochain prix est à plus de 100 dollars singapouriens.

Par contre, il ne faut pas être très très regardant sur la propreté vraiment douteuse des lieux ni sur la provenance des différents clients de l’hôtel car vous prendriez vite la fuite. Aucune fenêtre dans la chambre non plus, mais bon gré, mal gré, nous avons quand même la clim… Et puis, au moins, c’est le moins cher ! Quand on y reste pas trop longtemps, et sur ses propres deniers… Pourquoi pas après tout ? L’hôtel est également assez bien situé au centre de la ville !

Little India

Bref, on pose nos affaires et nous retournons dehors, histoire de. On se balade dans Little India avant de trouver un endroit où manger, dans un food center pardi ! Les food center sont l’avenir des hawkers… Suite aux normes d’hygiène de plus en plus exigeantes, ils se sont sédentarisés pour devenir un regroupement de petits restaurants…

Demain, une grosse journée nous attend !