Au revoir Kruger !

Lavage de voiture

Samedi 13 Août

Adieu Kruger, nous devons partir ce matin…

Cependant, nous empruntons une gate assez lointaine, et nous espérons voir quelques bêtes avant d’atteindre définitivement la sortie….

Malheureusement, c’est vraiment désert. Même les rangers sont désespérés : ils montrent des pintades à leurs clients en 4×4 en nous demandant si à tout hasard nous avons vu quelque chose…. Pauvres clients d’ailleurs ! Payer une fortune pour voir quelques pintades ! Voilà qui n’est vraiment pas de chance !

Chacals au loin

On apercevra tout de même deux chacals avant d’assister à une scène tout bonnement magique ! Des lionnes marchent sur le bord de la route, partant en chasse, en file indienne ! La scène ne dure que peu de temps mais voilà un au-revoir digne du Kruger !

Lionnes qui partent en chasse

A peine sortis du parc, nous dévalisons un petit étalage d’artisans locaux : nous voilà les bras chargés de tam-tam, statuettes en bois de koudous et autres oiseaux ! Heureusement que le voyage touche à sa fin car la voiture est pleine à craquer !

Nous partons vers Nelspruit où nous installerons nos tentes dans le jardin d’un petit backpacker. Et là le véritable travail commence : nous sortons toutes nos affaires de la voiture et les transférons dans nos tentes avant de nous attaquer à la voiture !

Mission : la rendre propre et présentable pour que personne ne voie à quel point nous l’avons abîmée ! Nettoyage des portières, enlevage de poussière rouge… Et ceci afin de ne pas payer le lavage complet ! Le travail préliminaire accompli, nous partons à la recherche d’un washcar encore ouvert pour passer l’aspirateur à l’intérieur et faire un lavage extérieur de Titine !

On pensait qu’un samedi, il n’y aurait pas trop de problème ! Que nenni ! Les magasins, les entreprises, tout ferme tôt ici !
Heureusement, le dernier sera le bon (on arrive une demi-heure avant la fermeture) et il y en a du boulot !
Mais la voiture en ressort comme neuve, on a du mal à la reconnaître. Où sont donc passées les herbes accrochées, la boue incrustée au fin fond de la portière ?

Tout heureux, on va acheter les réserves de mangue et de viandes séchées pour les souvenirs alimentaires avant de retourner au backpacker et cuisiner notre dernier repas : tout doit disparaître !!! Nous laissons ce qui nous reste dans la cuisine et on profite des tables du salon pour faire une partie de Munchkin.

Pleine Lune

Nous ferons la connaissance d’un Français qui est descendu de Paris jusqu’au Cap en voiture depuis un an ! Pas de chance pour lui, il s’est fait voler ses affaires juste à son arrivée à Nelspruit.

Enfin, encore une partie de munchkin avant la dernière nuit en Afrique du Sud !