De l’art de créer des bouchons

Cadeau Souvenir !

Vendredi 12 Août

4H45, nous voici déjà debout pour être à 6 heures tapantes au Lake Panic Birds.

Le soleil levant sur l’eau est magnifique. Le ciel rosé donne une atmosphère spéciale, notre famille d’hippopotames est accompagnée de hérons ainsi que d’un crocodile, mais aucune silhouette féline au rendez-vous.

Hippopotame au matin

Si le crocodile nous fait part d’un essai de gobage d’oiseau, après une heure d’observation dans le froid, nous nous en allons pour suivre la rivière où nous tombons sur un beau bouchon !

Apparemment, une femelle léopard aurait été vue accompagnée de ses deux petits en train de traverser la plaine. Mais comme nous le savons, un léopard, ça se voit trente secondes, et ça crée un bouchon d’une demi-heure ! Ils sont à couverts et loin à présent. Tant pis !

Chouette à bouchons !

Comme on voit à quel point il est facile de créer des bouchons, c’est le nouveau moyen pour Sam de s’amuser ! Il s’arrête de manière bien visible pour une simple chouette à prendre en photo, et comme personne ne voit vraiment ce que nous regardons avec autant d’intérêt, tout le monde s’arrête et regarde dans la même direction que nous, sans savoir quoi chercher ! C’est bien rigolo, et nous repartons, fiers de notre embouteillage !

Tiens, justement en parlant d’embouteillage, il y en a un autre plus loin, mais cette fois-ci pour des lions ! Trois mâles et une femelle se prélassent au bord de l’eau, dans les hautes herbes. On aperçoit seulement la crinière des mâles, tandis que la femelle est partie en courant se mettre à l’abri des regards indiscrets !

Juste à 10 mètres, on s’arrête à nouveau, faisant croire à beaucoup de monde qu’un lion se trouve là, alors qu’il s’agit d’un hippopotame qui broute hors de l’eau. Autant dire que les visiteurs sont désappointés de ne pas voir le roi des animaux et seulement un pauvre hippo ! Nous, ça nous amuse bien !

Surf sur Hippo

On s’arrête au prochain point d’eau (non asséché !) rempli d’hippopotames et de crocodiles, de marabouts et d’impalas. Que de monde ! Un héron fait même du surf sur le dos des hippos !

Mais il fait si chaud l’après-midi que toutes les bêtes se mettent à couvert sous les feuilles des herbes.

Nous poserons nos tentes au camping Berg-en-Dale, un peu en avance, comme d’habitude avant de repartir en soirée, espérant voir plus de bêtes sortant de leur cachette.

Rhino qui boit

Au premier point d’eau, nous verrons deux rhinocéros étalés, écrasés par la chaleur. On repart pour en apercevoir deux autres sur la route dans la vallée pour finir par en voir un tout près dans une cabane d’observation. Ce dernier s’abreuve tranquillement avant de disparaître dans les feuilles.

Faux Léopard !

Nous rentrons ravis au camping, de taille moyenne pour sa part, mais surprise ! Nous ne sommes pas seuls sur notre emplacement. Dans les branchages, deux genettes viennent voir si nous avons oublié quelques restes de notre repas. Des petites bêtes bien mignonnes et bien sympathiques ! Et on s’amuse à faire croire à Christophe que l’on a aperçu un léopard dans le campement !