Jour 11 : Porto

Samedi 28 Juillet

cochons

Nous quittons Corte pour faire la route vers Porto. En chemin, on s’arrête pour faire le plein de nourriture et nous nous arrêterons près d’une cascade non loin de la route pour déjeuner. Par ailleurs, même si la mairie a interdit formellement les baignades, beaucoup de personnes profitent des piscines naturelles près de ce vieux moulin en ruines.

paysage

Nous arrivons donc dans l’après-midi au Camping Le Porto qui nous montre quelques emplacements bien sympathiques, nous montons les tentes à l’ombre des arbres fruitiers puis nous partons à pieds jusqu’au port de Porto pour nous renseigner sur les offres des bateaux. D’ailleurs, le stand du Goéland est bien sympathique et prend vraiment le temps de nous expliquer ce qu’ils font.

coeur

Bon, apparemment, le temps n’est pas pour nous : la mer est agitée et de ce fait, ils refusent de nous louer un bateau à la journée. A la place, on prend rendez-vous pour le lendemain pour une visite des lieux par la mer. Beaucoup de bateaux ne voulaient pas prendre le risque d’amener un bébé à bord aussi… Pourtant, dans son porte-bébé, le Bout’Chou ne bouge pas d’un pouce !

plagepecheur

Au final, nous allons sur la plage de galets de Porto pour un temps de détente, puis nous prenons notre repas du soir sur la plage de Ficajola, un ancien village de pêcheurs, presque déserte…. Le soir tombe, il est temps de rentrer pour une bonne nuit de sommeil