Arrivée à Zion

usa_04

Lundi 29 Juillet 2013

Le soleil se lève et nous ouvrons les yeux en même temps. Ca s’est bien rafraîchit cette nuit, et nous avons donc pu bien dormir. Nous avons eu la surprise de retrouver notre poussin à nos têtes par ailleurs…. Enfin, on se douche, on remballe le camp et comme il fait encore frais, nous en profitons pour partir en balade dans le parc.

sanddunes_snowcanyon

Nous commençons par aller voir les Sand Dunes. Le sable est encore froid et donc solide. Il est donc possible de marcher dessus sans trop d’efforts et sans s’enfoncer dedans ! Les dunes sont encore à l’ombre et nous libérons notre petit démon. Il marche, court, tombe, roule, prend du sable dans ses mimines et le jette un peu plus loin ! Bref, que d’éclates par ici !

Ceci dit, le soleil ne tarde pas à inonder l’endroit, et le chaud revient ! Vite, nous marchons vers l’ombre, atteignant ainsi le petit trail menant au Jenny’s Canyon. La gorge que l’on peut y trouver est très sympathique et fraîche. On apprend l’histoire de cette jeune Jenny, ayant quitté le monde bien trop vite. Ses parents ont ainsi fait une donation au parc, pour que cet endroit qu’elle aimait tant porte son nom en guise de souvenir éternel.

Nous retournons à la voiture, et après un passage à la fontaine pour se désaltérer voir se tremper complètement, nous quittons le Snow Canyon State Park pour nous rendre au Zion National Park. On passe par la ville de Saint Georges où l’on stoppe pour acheter de la glace (pour la glacière toujours, pas pour nous !) et de la nourriture (histoire de tenir le temps où on restera dans le parc !). Le parc se trouve à côté de la petite ville de Springdale où fleurissent les échoppes touristiques. C’est également là que l’on peut prendre une douche car il n’y en a pas dans le camping de Zion.

zion_panneau

Enfin, ça y est ! Nous entrons dans le parc après avoir montré notre pass. On se rend au Watchmen Campground où nous avons réservé pour deux nuits, bien avant notre arrivée. Bien nous en a pris, car le camping est complet ! Les emplacements sont toujours aussi pratiques : emplacement pour la voiture, emplacement pour la tente, un endroit pour faire du feu… Dommage que les douches manquent, mais bon…
Les voitures étant interdites dans le parc, nous prenons la navette gratuite qui nous emmène aux différents points de départ des randonnées. Et là, le canyon rouge s’offre à nous.

Nous nous arrêtons au Zion’s Lodge qui est le point de départ principal de différentes balades. Nous commençons la balade des Emerald’s Pools : 3 piscines naturelles dans le canyon, alimentées par des cascades. Nous ne verrons que la première car le sentier menant aux deux autres est en rénovation. Quel dommage ! La balade en elle-même est assez simple, et de ce fait, le chemin ressemble plus à une autoroute tellement il y a de monde ! Nous continuons en prenant un détour qui nous mène jusqu’à the Grotto, un arrêt de la navette. Notre première balade était une belle mise en bouche, même si avortée.

zion_panorama

On décide de prendre la navette jusqu’au bout. Déjà pour voir le canyon dans son entier. Arrivés au terminus, nous voyons plein de gens prendre le même chemin. Tiens pourquoi ne pas aller voir ? En fait, on commence le Riverside Walk, un chemin nous menant jusqu’au bord de la rivière qui est la première partie du trail. Mais en fait, on peut poursuivre pour aller jusqu’aux Narrows : les pieds dans l’eau, on remonte la rivière. Parfois, on a de l’eau jusqu’aux cuisses et il est très recommandé d’avoir un bâton pour maintenir son équilibre.
Nous n’irons pas jusqu’au bout : l’après-midi est très avancé et il faut penser aux retours (il n’y a guère de boucle par ici). Ce que nous ne savions pas, c’est qu’elle fait pas moins de 15 km l’aller ! Il faut la commencer au petit matin, en ayant bien pris soin de regarder s’il n’y avait pas de risque de flashflood (c’est à dire qu’il se mette à pleuvoir et que le débit de la rivière augmente brusquement !). Nous aurons fait 2 km de rivière (soit 4 en tout) et ça nous semble bien raisonnable quand l’heure du goûter est passé. Au moins, nous n’aurons pas eu chaud dans l’après-midi, les pieds dans l’eau.

narrows_chemin

Nous revenons à la navette. Avant de grimper dedans, nous avons pris le soin de rincer et d’enlever la boue de nos baskets (il y a des emplacements exprès pour nettoyer les chaussures ici). Nous rentrons au camp, les pieds bien fatigués. On installe la tente, on prépare à manger. On remplit la bassine d’eau pour que notre loulou puisse prendre un bain sous les rayons du soleil (il en a de la chance lui !) tandis que nous nous contentons d’une toilette au lavabo ! Une biche nous rendra visite, mangeant paisiblement à côté de nous.

Après un bon repas, nous nous emmitouflons dans nos sacs de couchage et nous dormons !