Coral Pink Sand Dunes

usa_06
Mercredi 31 Juillet

Nous quittons le parc de Zion ce matin. On remballe la tente, rangeons les affaires, mangeons nos gâteaux de petit déjeuner et après avoir fait le plein d’eau fraîche, nous prenons la route autorisée pour traverser le parc. Nous passons par le tunnel sous la montagne. Impressionnant ! Quel trou dans cet énorme bloc de pierres !
A la sortie du tunnel, on se gare non loin pour faire une petite balade s’appelant Canyon Overlook. Comme son nom l’indique, le point d’arrivée de cette petite randonnée est la vue sur le canyon, et comme on est de l’autre côté, nous en avons une autre perspective. C’est toujours aussi beau et impressionnant !

zion_revue
Quand nous redescendons vers la route, Sam a une idée. Il demande au ranger qui se trouve au niveau du tunnel s’il y a un chemin pour descendre de ce côté du canyon, histoire d’avoir encore un autre point de vue. Le ranger explique qu’il faut descendre du pont et passer par-ci par-là avant de déboucher sur le chemin. OK. On essaiera de suivre, mais déjà, ne serait-ce que de descendre du pont relève presque de l’escalade parmi les éboulis et il faut sauter à de nombreuses reprises. Pas possible de le faire avec un bébé dans le dos. Le chemin doit être encore en construction… Sam a joué l’éclaireur jusqu’aux cordes tandis que j’attendais avec Esteban tout au début du chemin en me disant qu’il allait m’être impossible de ne pas tomber dans la flaque de boue énorme et immense et qui doit m’arriver sûrement jusqu’aux cuisses…

zion_plusloin
Bref, au final, nous reprenons la route pour s’arrêter non loin de là. Il y a des roches rondes qu’on va escalader un peu n’importe comment jusqu’au sommet pour avoir un beau panorama. Ceci dit, même si la grimpette n’est pas trop compliquée, elle fait souffrir les cuisses pour le coup !

Cette fois, nous partons pour Kanab. La route est sublime, avec des formations rocheuses des deux côtés. De quoi profiter des quelques kilomètres qui nous séparent de cette ville réputée pour les nombreux westerns qui y ont été tournés. L’office du tourisme joue le jeu jusqu’au bout en prenant les couleurs de ces films des années 60… On se trouve un camping : le Crazy Horse Campground. Le Wi-Fi est gratuit, on va pouvoir donner des nouvelles par mail. On installe notre tente, histoire de réserver notre emplacement, puis nous allons faire les courses non loin de là. On choisit un poulet rôti avec des pâtes histoire de se faire un festin de roi pour ce midi, avec d’énormes gobelets de coca (nous découvrons les histoires de refill pour pas cher….).

arcenciel
Pfiou, repus, nous allons à la découverte de la région. Il y a ici un phénomène assez particulier : des dunes de sable ! Là comme ça, pile à cet endroit ! Nous entrons dans le State Park des Coral Pink Sand Dunes (voici un nom qui a le mérité d’être bien précis sur ce qu’il y a à voir !). C’est assez particulier : on peut vagabonder n’importe où dans le sable et les dunes avec comme précaution de faire attention aux véhicules. Oui, en fait, c’est un énorme terrain de jeux pour les 4×4 et autre quad ! Bon, en tout cas, Esteban adore ! Notre loulou dévale les pentes et il éclate de rire dès qu’il se retrouve à quatre pattes dans le sable !

dunes_devalees
On rentrera assez tard puisqu’on profite du trajet pour prendre des pistes pour faire plaisir au conducteur !
Arrivés au camping, Sam prépare notre premier barbecue des vacances tandis que le poussin prend son bain bien chaud ! Nous savourons ensuite nos saucisses avec nos épis de maïs grillés. Nous profitons des installations du camping : douche Chaude, ouf, quel bonheur de pouvoir enlever la sueur sans se geler les pieds ! Nous voici délassés, la vaisselle faite, le poussin en pyjama, nous voici prêts à bien dormir !