Samedi 12 Juillet : Vancouver

canada_03
6H et c’est déjà l’heure de se réveiller. Notre programme de la journée est très chargé. Après une bonne douche (on profite tant qu’on en a !) et un bon petit déjeuner, nous relevons le challenge de tout organiser dans le coffre de la voiture pour que ce soit plus pratique au quotidien. Au final, ça ressemble quand même à un gros bazar, même si néanmoins tout rentre (y compris la pastèque) et chacun trouve à peu près sa place (même le porte-bébé de randonnée !)

De nouveau, nous prenons la route de Vancouver et nous garons dans le centre-ville cette fois-ci, et non plus à côté du parc. Nous n’en sommes pas loin néanmoins et nous commençons par arpenter les rues de Gastown, un quartier plutôt touristique aux charmants immeubles de briques rouges et aux fleurs suspendues.

gastown
Le lieu recèle de quelques petites merveilles comme une horloge à vapeur qui somme tous les quarts d’heure ! A elle seule, c’est une attraction ! Dans tous les cas, il est agréable de flâner sur ses trottoirs pavés, d’autant qu’à 9H du matin, il n’y a pas foule. Le temps est au beau, agréable. Autant dire que c’est un lieu charmant pour faire son shopping souvenir même s’il est bien trop tôt pour nous pour nous livrer à cette activité !

vancouver_futuriste
Nous rejoignons le Convention Centre avec son toit d’herbe par la Canada Place et refaisons Coal Harbour dans l’autre sens en compagnie de Stef qui elle le découvre pour la première fois.
Bon, il y a quelques détails qui nous sautent aux yeux qu’on n’avait pas vu hier, comme l’eau de mer qui arbore une couleur violette signe de sa pollution évidente, mais en même temps, ce n’est guère surprenant vu le nombre d’hydravions qui font vol et tous les bateaux.

vancouver_plages
Nous nous dirigeons de l’autre côté du Stanley Park vers le Sea Wall. Ainsi, nous verrons les plages de Vancouver. Enfin, personne ne s’y baigne. Pour ça, il y a une piscine chauffée au bord de la mer. Les plages, c’est surtout pour le paysage. Nous marcherons ainsi jusqu’au Lions Gate Bridge. Affamés, nous ferons une pause en regardant les bateaux (pour le plus grand plaisir du chocobo !) passer sous le pont.

lions_gate
Après ce repas frugal, nous partons en quête de la voiture. Pour ça, nous devons traverser Stanley Park qui se transforme alors en véritable forêt ! Nous n’avons plus l’impression d’être en pleine ville, surtout que la quantité de piétons diminue drastiquement !

stanley_park
Enfin, nous retrouvons les rues droites et perpendiculaires. Les quartiers changent au fur et à mesure, la population aussi. Apparemment, il y a bien aussi des beaux quartiers comme d’autres mal famés ici aussi…

Nous arrivons à destination après 17Km de balade, bien assoiffés. Nous nous jetons sur l’eau et nous empressons d’enlever nos chaussures. Malgré ça, nous ne traînons pas. Le ferry doit nous embarquer pour Nanaimo. C’est un chemin très fréquenté. On a plus l’impression de prendre l’autoroute et d’arriver aux parkings de Disneyland qu’un simple bateau. Enfin, simple bateau plutôt énorme ! La procédure est très rapide et efficace. Une heure d’avance, c’est beaucoup trop large au final ! L’embarquement se fait en 10 minutes sur deux niveaux et à peine sommes-nous à bord du bateau que celui-ci se met en route ! On voit bien que c’est un trajet très bien rôdé et organisé !

aurevoir_vancouver
Nous nous baladons sur le pont durant 1H40, le temps de la traversée, même si nous ne verrons pas vraiment de faune marine.

La descente est toute aussi rapide que la montée. Aucun embouteillage à Nanaimo (adieu l’organisation catastrophique de Corse !). La ville gère très bien le flux des véhicules arrivant constamment, durant toute la journée et le trafic s’écoule avec aise.

camp_qualicum
Nous faisons un peu de route pour rejoindre notre camping réservé. Il s’agit de Little Qualicum Falls Park. Pas de douche et seulement des toilettes sèches et un point d’eau (comme souvent dans les parcs en fait), mais c’est très calme et superbement boisé. Nous installons les tentes rapidement et faisons un feu (pour le coup, pas besoin de payer de permis, mais il faut prendre du bois qui se trouve à l’extérieur du parc). Après un bon repas, il est temps d’aller se reposer !