Jeudi 24 Juillet : Le Lac Moraine

canada_15

Nous avons bien dormi à Lake Louise, mais il pluviotte ce matin. Pas de chance. Alors on décide de faire la grasse matinée (tant qu’à faire !).

Comme cela va être un matin tranquille, Stef se lance dans la préparation de pancakes-bacon-banane-sirop d’érable. Autant dire que le repas est copieux et bourratif, et le temps de faire la vaisselle (à l’eau froide, avec la graisse, ce n’est pas glop !), nous ne partons que vers midi à la recherche d’un laundry.

pancakes

Hey oui, le temps étant pourri, et comme nous sommes à mi-parcours de notre séjour, c’est le seul moment où on peut se poser pour prendre le temps de tout laver.

En fait, cela ne fait pas partie des services du camping, et même au village (pourtant fait pour les touristes…), il n’y a aucune machine à laver. Mince alors ! On va devoir garder notre linge sale et poireauter toute la journée sans avoir le moindre bénéfice ?

Bon, on va à la pêche aux infos et finalement, on nous donne « le truc ». Il faut aller au Lake Louise Inn, qui possède deux machines à laver et deux sèche-linges, pour 2 dollars chacun. Ouf ! En plus, les machines sont libres ! Nous allons pouvoir nous installer à l’abri de la pluie, tout en lavant nos vêtements.

machine_a_laver

En attendant que le tout se lave et sèche (le sèche-linge étant très efficace, au lieu de 2H, notre linge est sec en 1H !), nous prenons le temps de sauvegarder les photos et vidéos de tout le monde dans tous les disques durs (oui nous prenons de l’avance).

A présent que notre mission principale est remplie (et moi je peux souffler en me disant que le poussin a ce qu’il faut pour la fin du séjour !), nous allons flâner au village et centre d’information. Nous achetons deux livres au poussin.

Comme nous avons du temps, malgré le temps maussade, nous allons faire une courte balade au lac Moraine. Il est d’un beau bleu sublime, irréel, et tout simplement magnifique.
La balade longe le lac. Etant place et très simple, elle ne fait que 45 minutes aller-retour.

Sous le temps mitigé, nous poursuivons sur le Site de l’Eboulement.

En passant le pont, nous avons la chance de voir un porc-épic ! Celui-ci est en train d’essayer de manger tout en ignorant les touristes qui se transforment en flash constant, ce qui le fait partir plusieurs fois (mais il revient manger les écorces et feuilles heureusement).

porcepic

Quant à la balade, il s’agit juste de 400 mètres de panneaux d’informations et de points de vue sur l’éboulement en question et le lac Moraine (quand même !). Très sympa malgré la pluie.
Nous finissons par retourner au village nous mettre « au sec » (il n’y a pas de réel café au sens où on l’entend en France) pour prendre un chocolat chaud, puis au camp.

lac_moraine

Heureusement, au camp, il y a des cahuttes ! Avec un énorme poêle et du bois au sec ! C’est parfait pour manger à l’abri, faire sécher les serviettes et se sécher soi-même tout en se faisant à manger. C’est à ce moment-là qu’on rencontre d’autres campeurs faisant la même chose que nous (du feu au sec) et de bavarder un peu.

Bref, de quoi passer une soirée très sympathique malgré la pluie !