Mercredi 23 Juillet : Helen Lake

canada_14

La nuit passée auprès de notre rivière fut bien bonne, et nos tentes sont étonnamment sèches. Nous pouvons remballer le camp et nous diriger vers le lac Peyto.

Après avoir trouvé une place sur le parking (mais c’est qu’il y en a du monde !), nous marchons 10 minutes sur le Bow Lookout Trail. Le premier point de vue est donc très accessible pour tout le monde et offre une vue saisissante sur le lac Peyto, tout bleu azur. Les couleurs sont vraiment fantastiques.

lac_peyto

Nous redescendons pour rejoindre le Bow Trail (non ce n’est pas le même chemin même si les noms se ressemblent !). Nous ne rejoindrons que le premier point de vue qui se trouve à 6Km de là (mine de rien) pour admirer le Helen Lake.

La première partie de la randonnée est vraiment agréable : nous sommes à l’abri sous le couvert des arbres et traversons des petits ruisseaux. Le chocobo insiste même pour marcher sur ce chemin d’aventure (enfin, pas trop longtemps non plus).

chemin_lake

Puis… nous attaquons les choses sérieuses : ça grimpe franchement ! Mais vraiment ! Heureusement, il y a encore quelques arbres mais ils se font de plus en plus rares. Nous grimpons en altitude, forcément.

fleurs_sauvages

Et nous atteignons l’étage supérieur, et là, sous nos yeux s’étend une magnifique prairie fleurie. On se croirait dans Heidi. Les fleurs sauvages donnent des notes de couleurs fraîches sur fond d’un ciel azur…. Ca laisse rêveur…

Surtout que cette partie-là est plutôt plate ! Autant dire qu’on peut marcher en profitant et en récupérant….

Nous arrivons au Helen Lake.

helen_lake

Une étrange surprise nous attend au bord du lac : une énorme marmotte d’une dizaine d’années vient saluer tous les randonneurs et ce, de manière très (trop ?) amicale. La preuve, elle s’est prise d’amour pour les jambes de Stef et ne cesse de s’accrocher pour lécher un peu de sueur (charmant n’est-ce-pas ?).

marmotte

Le coin est rempli d’autres marmottes, plus jeunes, qui sont encore effarouchées par les randonneurs. On s’installe pour déjeuner, dommage que les moustiques pullulent eux aussi… On essaie ceci dit d’avaler notre repas, sans avaler d’insectes et tout en évitant de nous faire voler par les marmottes, un vrai combat !

Nous reprenons le chemin du retour. La descente est très aisée et nous revenons à la voiture avec nos 12Km dans les pattes, sur le coup des 17H.

lac_glacier_chemin

Nous nous rendons à Lake Louise (où se trouve notre prochain camping) après quelques arrêts photos sur les glaciers.

chemin_lakes_glaciers

Avant d’aller au camping, nous faisons un petit détour au centre d’information et au supermarché (enfin, disons la supérette. Le village est complètement artificiel et construit pour les touristes). Et nous allons finalement prendre notre emplacement que nous avions réservé quelques mois plus tôt.

La partie réservée aux tentes est complètement électrifiée afin de dormir sur nos deux oreilles. Il est aussi muni de douches, et comme nous restons trois jours, ce ne sera vraiment pas du luxe !
Après un bon repas de pâtes et de bacon, il est l’heure d’aller se coucher.