Vendredi 1er Août : A la rencontre des dinosaures de Drumheller

L’eau des toilettes ne sera pas revenue durant la nuit. Heureusement que le camping n’était pas bondé. C’est dans ces moments-là qu’on regrette les toilettes sèches.

Les moustiques sont toujours là, mais le soleil aussi, ouf !

Nous quittons Kootenay pour Drumheller.

Avant de faire le plus gros de la route, nous nous arrêtons aux paint pots. Malheureusement, le trail est fermé : le pont a été emporté par la rivière.

paint_pots

Deuxième arrêt au Marble Canyon. Cette fois-ci, il est accessible et on peut admirer un canyon sous toutes ses coutures. C’est vraiment très joli, il mérite bien son nom, et comme joli plus, la rivière est d’un beau bleu.

IMG_2812

En passant, nous voyons un chemin qui mène vers le glacier qui est lui aussi fermé, nous n’aurons donc pas de regrets à quitter le parc de Kootenay qui ne nous aura guère offert ses richesses.
La route pour Drumheller est plutôt longue, voire très longue. Le paysage change. Les températures aussi. Il fait très chaud et les grandes plaines infinies ont remplacé les montagnes et forêts.
On s’arrête à Big Hills Spring Provincial Park pour manger. Nous sommes à l’ombre des arbres au bord de la rivière. C’est quand même plus agréable et le lieu a l’air d’être connu pour de nombreux pique-niques en famille et un parfait endroit pour jouer pour les enfants quand il fait chaud.

drumheller

Nous arrivons à Drumheller vers 15H. La ville est envahie par les dinosaures et est surplombée par un T-Rex de 26 mètres et pesant 66 tonnes près de l’office du tourisme. Dans cet office, on peut trouver la liste des campings qui ont encore de la place, et nous choisissons le Kokopelli à Rosedale. Il est tenu par un couple âgé ne voulant pas de musique, mais disposant d’une belle pelouse, de douches payantes et d’un bon confort mine de rien.

IMG_2825

Il nous reste un peu de temps avant la soirée, et nous choisissons de faire la scenic drive de 50Km. On s’arrête à une ancienne mine de charbon puis au Horse Thief Canyon.

minecoal

horsethiefcanyon

empreinte_patte

Nous y descendons et crapahutons au fond de ce dernier. On a pu y dénicher des empreintes en s’imaginant on ne sait quelle créature rôdant dans le coin avant de revenir prendre la voiture, le jour commençant à décliner.

Nous traversons la rivière en voiture grâce au Bleriot Ferry et faisons un dernier arrêt au Orkney Viewpoint où nous pouvons admirer la rivière en contrebas.
Il est près de 20H.

Nous allons voir les Hoodoos du coin au coucher du soleil. En fait, ils sont tout petits et peu nombreux comparés à ce que nous avions vu aux USA. La lumière est belle est c’est le moment de faire de jolies photos de ce phénomène rocheux.

hoodoos

Bon, c’est l’heure de manger et on n’aura pas vraiment le temps de préparer la tambouille au camping, alors on va au Last Chance Saloon. Même si les burgers ne sont pas aussi satisfaisants que ce qu’on pensait, le chocobo est quant à lui fasciné par le band box et le décor d’un autre temps.

rosedeerhostel

L’estomac bien rempli, nous rentrons au camping pour prendre une bonne douche et dormir sur un lit d’herbe : le luxe !