A la recherche d’un véhicule

C’est bien beau de vouloir partir aux quatre coins du monde en famille, mais il faudrait savoir avec quoi comme maison roulante !

Il faut dire que le choix ne manque pas : entre camping-car (plus ou moins grands), les vans aménagés, les 4×4 avec les tentes sur le toit, ou pourquoi pas les camions poids-lourd ? En même temps, il ne faut pas non plus traîner pour le trouver ce véhicule. D’après Sam, ces derniers sont souvent mis en vente à partir de la fin de l’été (quand les gens ne pensent plus partir avec quoi), et il faut bien le dire, en France, le mois de Septembre, ça reste un peu un changement, même si on travaille dans le privé !

Déjà, Sam lorgne sur un véhicule 4×4. En même temps, sachant qu’il aime faire des pistes, mais qu’aussi on peut se retrouver seuls au monde face à n’importe quel chemin, il faut vraiment que le véhicule puisse tenir la route. Alors on commence déjà à se renseigner sur ces véhicules. Misons sur un véhicule ancien avec peu d’électronique, car bon, comment dire ? Ce n’est pas au fin fond de la terre que nous trouverons un ordinateur qui règlera la panne. A y regarder de plus près, les meilleurs retours sont sur les Toyota et les Land Rover Defender (mais pas tous, selon les années, la série, ils sont plus ou moins « bons » ). Et puis bon, c’est bien beau, mais sur un 4×4, quels sont les options d’aménagement ?

Certains mettent la tente sur le toit. Oui, mais…. En y réfléchissant, on se dit qu’en cas de très fort vent (comme ça nous est déjà arrivé aux Iles Féroé où la tente s’est aplatie sur nous – à noter que les arceaux ont bien plié mais pas cédé), ça fait une grande prise, et ce n’est pas très réjouissant. Surtout quand on commence également à partir sur les temps froids ou l’altitude…. Ah oui, l’isolation d’une tente n’est pas la même qu’un intérieur…. Tout ça se précise… Et pourquoi pas une cellule sur 4×4 ? Amovible ou pas ? Il y a les Gazell, les Azalaï, les Tischer…. Oui d’accord, elles sont compactes, mais en vrai ça donne quoi ? Et puis est-ce sûr que c’est vraiment ce qu’il nous faut ?

Sam se met en contact avec plusieurs vendeurs sur leboncoin. Ben oui, on vend de tout sur leboncoin. Et on va visiter des véhicules aux quatre coins de la France ! Autant dire qu’on n’y va pas que pour regarder ! (et le temps de s’organiser pour aller voir, parfois, le véhicule est déjà parti, aïe aïe aïe, j’ai l’impression de revivre nos recherches d’appartement !).

On va tout d’abord visiter une cellule Gazell. Seule la cellule est en vente, le monsieur gardant son Toyota (il faut dire qu’il est beau !), mais à vrai dire, la cellule est Vraiment petite. A deux, c’est le grand luxe, à quatre ça devient un peu trop exigu (pas que je sois exigeante sur le nombre de m² mais là…. ). Cette cellule est amovible (ce qui peut être un plus pour laisser la partie « caravane » dans un camping et partir juste avec le 4×4). Par contre… les piliers pour la maintenir debout ne sont absolument pas petits à transporter… Si on doit remplir un coffre entier rien que pour les emmener, on perd pas mal de place…. On imagine que c’est ainsi pour toutes les cellules amovibles, ça nous fait réfléchir….

Bon, et puis ça veut dire trouver le véhicule en dehors de la cellule. Ca peut être un plus comme un inconvénient, mais déjà, les Toyota sont très rares d’occasion (apparemment les propriétaires de Toyota les gardent jusqu’au bout !), et neufs… eh bien… ça vaut une énorme somme que l’on n’a pas ! Mais voilà, ça ferait deux recherches au lieu d’une…. De même, les cellules peuvent être neuves, cela a un certain coût…. Et aussi quelques mois de fabrication ! Et en fonction des options choisies, la facture s’élève plus ou moins…

Sam va voir durant la semaine un 4×4 aménagé également pour se familiariser avec ce qu’on peut trouver comme véhicule et comme aménagement. J’avoue que les photos ne m’avaient pas particulièrement emballées, je trouvais cela un peu trop exigu également.

Quelques temps après, on va voir un Defender 130 (le 110, ce n’est pas la peine, la différence entre les deux, c’est… la banquette arrière, et il nous en faut une avec les enfants !). Il est équipé d’une cellule Azalai. Une cellule qui est donc soudée au véhicule. Voilà, c’est tout ou rien (pareil, ça peut être un avantage ou un inconvénient). La cellule est un peu plus grande que la Gazell, on peut aménager la banquette cuisine en un lit pour les enfants…. Très intéressant, mais le prix est un peu trop élevé, il faut y réfléchir sérieusement.

Entre temps, Sam prend contact avec un autre vendeur d’un Defender 130 avec une cellule Azalai également, mais comme ils sont dans le sud, c’est un peu loin pour se déplacer en vitesse pour le voir.

En attendant, on ne perd pas le nord et on se rend au Salon du Véhicule de Loisirs au Bourget !

C’est une bonne idée pour voir plein de beaux véhicules neufs et bien aménagés. Il y a également des campings-cars, des caravanes… mais aussi des vendeurs d’accessoires. Cela nous permet de bien réfléchir et de se donner une idée des aménagements disponibles sur le marché. De se conforter dans nos envies et nos idées. Alors, oui, c’est sûr que dans un camping-car, on a plus de places. D’ailleurs, parfois on voit de vrais monstres… Mais le gros hic quand je les regarde… Qu’est-ce qu’ils sont bas sur roue !! J’aurai peur à chaque fois que les cailloux que l’on peut trouver parfois sur la route défoncent tout ! Et ajoutez la longueur du véhicule….. Euh… comment ils passent les vallées ? Et certains virages ?

Bon, c’est sûr ! Fiabilité avant tout du véhicule ! Un tout terrain ! Un 4×4 c’est très bien !

Bon il y a les vans aménagés qui sont pas mal parfois, mais voilà, il faut quand même emporter pas mal de choses, et tout…. Niveau organisation, je ne sais pas trop si moi je me sentirai à l’aise (les enfants, eux, sont ravis comme tout de monter à l’échelle pour atteindre le lit « en haut » ). Un Sprinter 4×4 fait de l’oeil à Sam, mais la cellule intégrée n’est pas exactement conforme à ce qu’on souhaite : ben oui, y’a qu’un seul lit pour dormir ! (on ne regarde même pas les prix, on ne veut pas se donner de syncopes 😉 ). La seule option avec les enfants n’est pas très encourageante…. Bon… On verra également la fameuse cellule Tischer. Amovible, tout ça. Elle est séduisante également, assez spacieuse. Après, il est vrai qu’on est de nouveau sur le « amovible ». Avantages… inconvénients…. Et on en trouve très peu d’occasion. Neuve, certes, on a  le cahier des charges, mais les tarifs augmentent très très vite ! Il faudra forcément faire avec de l’occasion !

Bon, on fait quelques découvertes de vendeurs d’accessoires, on commence à réfléchir « et l’eau ? Comment on la rend potable hein ? » et puis les matelas, qu’il faudra forcément refaire….. Il y a également quelques véhicules d’occasion en vente, mais rien qui ne nous intéressent. Dommage !

On repart du salon bien fourbus, mais avec des convictions renforcées : un véhicule robuste, tout terrain, increvable, capable d’être réparé sans trop d’électronique. Une cellule plutôt de type Azalai. Pas trop grande, mais pas trop petite non plus. Pas de poids lourd (parce qu’il faudrait qu’on passe tous les deux notre permis poids lourd, et ça, moi, c’est hors de questions !) et ce n’est pas vraiment pratique en ville non plus.

Finalement, notre deuxième vendeur de Defender 130 avec cellule Azalai nous donne rendez-vous. C’est le même week-end que le salon du véhicule d’aventure, qui se déroule dans le sud. Ca nous permet avant de voir la cellule de pouvoir discuter avec des passionnés de ce type de véhicule, que ce soit en mode 4×4, tente, cellule fabriquée de manière artisanale, ou pas un constructeur. Ils nous permettent de regarder ce qui est important pour se rendre compte si le véhicule est en bon état. Bref, ainsi, on n’arrivera pas tels des newbies devant !

Et le lendemain… Nous découvrons le véhicule en question. Le Defender 130 tient toutes ses promesses, il a même le pare-buffle ! De plus, la cellule Azalai est légèrement différente de la précédente que nous avions vue. En effet, dans cette dernière, il y a une planche qui peut descendre sur la banquette arrière pour faire un troisième lit ! A vrai dire, cela permettrait que chaque loulou ait sa place propre et qu’ils aient donc plus d’espace pour dormir ! Je veux bien que les garçons soient des modèles de voyage, mais vu comme ils se chamaillent parfois le soir déjà dans la tente alors que nous sommes entre, ça ne peut pas faire de mal de prévoir plus d’espace !

Au final, j’ai un meilleur feeling avec celui-ci que le précédent. Je m’y sens mieux et j’arrive à me projeter dedans avec les enfants. J’imagine que Sam aussi ! Notre vendeur est en plus très sympathique et ne cache en rien les raisons pour lesquelles il s’en sépare (avec une pointe de regret). En tout cas, c’est décidé ! Ce sera celui-là ! Il faudra bien sûr qu’on se l’approprie, qu’on le fasse nôtre, mais nous sommes tout heureux de cette transaction !

A présent, on s’organise pour faire la transaction et le ramener ! Heureusement, ce sont les vacances d’octobre, cela tombe bien ! Me voici à confier les loulous à leur mamie, car bon…. de la route et de la route et des papiers pendant un week-end, autant dire que ça ne va pas être une sinécure pour eux ! Nous descendons avec Sam dans le sud avec la voiture, nous faisons la transaction (des papiers, des papiers !) et hop, à nous la longue remontée vers le nord. Sam s’occupe du 4×4, tandis que je me charge également de ramener les pneus qui vont avec. Et nous testons pour la première fois la nuit dedans ! C’est l’occasion également de le prendre en photo sous toutes ses coutures !

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AlphaOmega Captcha Ecologica  –  What Do You See?