En route vers le Laki !

Le soleil est de retour ce matin ! Quelle joie de le revoir ! Surtout qu’il ne fait pas du tout chaud près des glaciers !

Bon, nous commençons la journée par faire un tour au Fjallsárlón. Tout comme le Jökulsárlón, il s’agit d’un lac à la base d’une langue glacière où les icebergs dérivent tranquillement. Il est plus petit et ne mène pas à la mer, contrairement à son grand frère. Mais pour le coup, il y a beaucoup moins de monde (surtout de bon matin). On profite du calme et de la sérénité qui se dégage des lieux. On écoute les craquements des icebergs sous le soleil et de temps à autre, nous sommes surpris de voir une partie de quelques-uns d’entre eux s’effondrer dans l’eau. Il n’y a pas à dire, le soleil magnifie le lieu et on en profite vraiment, sans les cars remplis de touristes !

Nous reprenons la route, avalant les kilomètres parcourus la veille. On s’arrête pour manger près d’un champ agrémenté d’une curieuse montagne-champignon. Un petit ruisseau coule de ci, de là et Sam en profitera pour faire voler un peu le drone, ayant repéré des chevaux non loin. Il fera son premier crash ! Heureusement, pas de mal à déplorer !

On retourne ainsi à Klaustur (enfin, ça c’est le petit nom prononçable !) pour faire les pleins d’essence et d’eau, avant d’attaquer les pistes du Laki, vu que ce n’est pas là-bas qu’on trouvera ce genre de choses ! Dommage qu’on ne puisse pas faire quelques courses, mais il n’y a pas vraiment de grande ville ou de supermarché dans le coin.

Allez, c’est parti ! Nous quittons les hordes de touristes et nous commençons gaiment par quelques gués à traverser. On s’arrête sur le chemin voir la cascade de Fagrifoss, que le ranger nous avait conseillé il y a deux jours. C’est un peu comme un trésor caché parmi les collines environnantes ! Quelle belle surprise !

Le temps tourne peu à peu et nous arrivons sous la pluie au camping de Blágil vers 18H, en croisant les doigts pour que le temps s’améliore demain !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

AlphaOmega Captcha Ecologica  –  What Do You See?