Traversée du lac !

Hourra ! La pluie est partie ce matin ! Bon, il y a encore des nuages, mais ça va ! Nous sommes de nouveau sur les pistes !

On commence ce matin par devoir… traverser un lac en 4×4 ! On appréhendait beaucoup avec les garçons la veille (il faut dire qu’il y a quand même le risque de faire tomber le véhicule dans la fosse du lac… hum…), mais cette fois-ci, pas le choix ! Bon, on triche un peu : on laisse Sam conduire le 4×4, et nous, on s’occupe de filmer avec le drône. Et ouf ! Pas de Wall-E en fond de fosse, il est toujours là, bien vaillant, et on le rejoint en marchant à pied sur les bords du lac.

On avait bien demandé au ranger la veille : si le véhicule restait bien au bord du lac, il n’y avait aucun problème, mais en aucun cas, il ne fallait conduire en ligne droite ! Mais même si on savait en théorie, le faire en pratique a quand même son lot d’appréhensions…

Nous poursuivons notre trajet sur les pistes rocailleuses. Wall-E nous montre ce qu’il a dans le ventre ! Il est à l’aise comme un poisson dans l’eau ! Et il arrive à franchir des montées et des descentes bien cahoteuses ! On prend de plus en plus confiance dans notre véhicule (bon euh, à ce stade, il valait mieux non ? ). Alors, bien sûr, on ne va pas vite. Mais on peut profiter comme il se doit des magnifiques paysages où on ne rencontre pas âme qui vive, jusqu’à ce qu’on atteigne un refuge tout mignon près d’une petite rivière. Il y a plein de petites formations de lave qui plaisent aux enfants. Un bel endroit pour jouer à cache-cache ! On y déjeune tranquillement avant de reprendre pour rejoindre la faille de Eldgjá.

Il paraît que c’est une des plus grandes du monde apparemment. En tout cas, à descendre, c’est impressionnant, et à parcourir, encore plus. Surtout lorsque notre vue débouche sur la magnifique cascade de Ófærufoss. Nous voici de retour dans le Seigneur des Anneaux ! On y rencontre même toute une troupe de hobbits randonneurs qui sont… français ! Hey oui, aux confins du monde, sans âme qui vive aux alentours, les personnes qui se promènent dans le coin sont toutes françaises…

Après cette petite escapade (agrémentée de quelques rayons de soleil), nous passons un gué assez long. Et comme on suit bien les conseils du ranger, il se passe sans problème ! Nous bouclons notre boucle commencée la veille et on retrouve bientôt le Sud de l’Islande. Petit à petit, la piste caillouteuse s’efface pour une route de poussière et bientôt du goudron. Le paysage fracturé laisse place aux premières fermes puis aux agglomérations.

Pour ce soir, nous nous arrêtons au camping de Kirkjubæjarklaustur qui fonctionne avec la fameuse carte. Il est coupé en deux par une route, situé tout à côté d’une cascade. Nous nous sommes installés près du terrain de foot qui permet aux loulous de bien se défouler le soir !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

AlphaOmega Captcha Ecologica  –  What Do You See?