Geyser hyperactif !

Douce grasse matinée ce matin. Nous n’ouvrons les yeux que vers 9H sous les éclats du soleil et nous commençons la journée tranquillement. Aujourd’hui, aucune perspective de grosse balade ni de grimpette acharnée, nous reposons nos membres éreintés.

Nous en profitons pour faire une petite lessive d’appoint et un peu d’entretien avant de dire au revoir à ce camping gratuit à la ferme. Il y a mine de rien pas mal de monde, car il n’est pas si loin de l’aéroport, et par contre, impossible d’avoir des œufs : tout le monde s’est servi avant ! (nous qui avions fait exprès de ne pas en prendre aux dernières courses en nous disant qu’on les prendrait ici…. Bon, ben, c’est ainsi, hein !).

Après avoir bien accroché le linge dans la cellule, nous reprenons la route et allons voir une petite église, Strandakirkja, tout près de la mer, bien loin des quelques habitations du coin. Si l’église en elle-même est très jolie et paisible, le must du coin sera de passer l’énorme digue de rochers (pour la protéger) et de regarder de l’autre côté : en effet, il y a toute une colonie de phoques qui se prélassent sur les algues et le rivage !

Enfin nos premiers phoques ! Il n’y a pas à dire, je suis toujours surprise par ce que nous réserve cette espèce. J’avais oublié qu’ils émettaient des bruits ressemblant à ceux des zombies. C’est décidé, on s’installe ici pour manger, tout en les observant et les regardant bouger ou se dorer au soleil.

Après cette activité d’observation animalière improvisée, nous prenons la route en direction de Geysir. On profite d’être dans le coin pour faire le fameux Cercle d’Or. Il y a onze ans, nous étions relativement seuls sur le site. A présent, il est à moitié en travaux, des palissades de bois ont été construites et il y a une sorte de centre presque commercial pour manger, boire, et acheter des souvenirs. Heureusement, les geysers sont quant à eux toujours là !

Le Strokkur est toujours au rendez-vous ! Et même qu’il se donne à fond ! De base, il jaillit toutes les cinq à dix minutes, mais nous sommes incroyablement chanceux, car il se donne en spectacle en faisant des éruptions d’affilée, jusqu’à cinq fois ! C’était incroyable ! Autant dire qu’entre toutes les magnifiques choses que l’on a vues depuis le début du voyage, on a l’impression que ce voyage prend un tournant presque magique, car même les déjà-vus prennent un tour fantastique !

Nous restons admirer le Strokkur pendant quelques temps avant de faire le tour des lieux. Les pools sont toujours là, et le Geysir est bien endormi pour notre visite (en même temps, pour le voir en action, il faut être là au bon moment, et tout le monde reste auprès de Strokkur). Nous reviendrons admirer le Strokkur justement après notre tour un peu raccourci suite aux travaux. A n’en pas douter que le lieu sera encore plus visité après ces derniers !

Nous continuerons un peu plus loin pour nous poser en pleine nature, près, certes, des lignes à hautes tensions mais seuls au monde. Journée certes tranquille, mais riche en belles surprises !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

AlphaOmega Captcha Ecologica  –  What Do You See?