Gullfoss, pistes et Þingvellir

Eh bien, nous avons encore de l’énergie à récupérer, parce qu’on est de véritables marmottes ce matin ! On se lève à 9H30 seulement ! Mais les alentours sont si calmes…

Pour commencer, après un bon petit déjeuner, nous nous rendons à Gullfoss, la fameuse cascade « d’or ». Le ciel est bleu et on a joli point de vue. Ceci dit, ce ne sera que l’après-midi, quand on repassera devant, qu’on apercevra le fameux arc-en-ciel ! Il y a également sur le parking une grande boutique souvenirs où, ça y est, les garçons trouvent leur doudou « islandais », là pour pallier un peu aux leurs, esseulés à la maison.

Après cette visite, nous partons sur une piste plus au nord pour aller jusqu’à un glacier, Langjökull. La piste est complètement chaotique, parsemée de gués et de marches, et de creux….

Incroyable Wall-E qui nous emmène jusqu’au bout de la route, près d’une chute d’eau qui vide le lac situé un peu plus en hauteur (lac formé par la fonte des neiges du fameux glacier).

On mange au pied de la cascade, et on montera un peu pour savoir où se trouve le fameux glacier.

La route est très longue, et pourtant on ne peut s’attarder dans le coin, car nous avons un rendez-vous à Þingvellir !

Nous nous y rendrons par la route (alors qu’à la base, nous devions y aller en piste), en passant par Gullfoss (petit arrêt pour voir le fameux arc-en-ciel) et repassons même par Geysir où le Strokkur nous salue lors de notre passage !

Le choix de la route plutôt que de la piste s’explique car, selon nos informations, la piste pour aller à Þingvellir est dans le même état que celle que nous avons parcouru dans la matinée, et ça a été long pour quelques kilomètres, alors que là, y’a pas mal de chemin à faire. Et en fait, nous avons rendez-vous avec un couple belge, qui nous vend sa carte des campings. En effet, il leur reste dix nuits dessus, et pour 35€, c’est valable ! Ça peut nous dépanner !

Notre transaction effectuée, nous nous promenons pour la fin d’après-midi dans le parc, parcourant la faille. Il y a onze ans, il n’y avait aucun chemin et on vagabondait plus ou moins librement. A présent, tout est bien délimité et tracé. Le côté sauvage est un peu perdu, mais j’imagine qu’il y a moins de dégâts sur la nature et les lieux sont plus respectés ainsi. C’est l’occasion de faire un peu d’histoire et de tectonique des plaques ! Le paysage est vraiment différent pour le coup : tout est très verdoyant. Ça nous change des cailloux arides de ce matin ! Beaucoup d’oiseaux vivent ici et on a l’impression que l’endroit grouille de vie ! Evidemment, le lieu est très important pour les Islandais, puisque c’est là que se regroupait le Premier Parlement, nous sommes même passés devant l’endroit où les condamnés à mort par procès étaient jetés dans l’eau afin d’être noyés.

Nous nous promènerons jusqu’à une cascade puis passerons devant la résidence d’été du premier ministre islandais avant de reprendre le 4×4.

Par la suite, nous sortons du parc pour bivouaquer près d’un cratère avant de passer une bonne nuit pour être d’attaque demain !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

AlphaOmega Captcha Ecologica  –  What Do You See?